Argumentaire

Aujourd’hui, les objectifs d’inclusion et de participation sociale que se sont donnés nos sociétés impliquent un certain nombre de transformations. Elles touchent en premier lieu les pratiques d’accompagnement et de soutien des personnes en situation de handicap, mais aussi l’organisation des services dont elles bénéficient  ans lesquelles elles circulent et, plus largement, les politiques publiques permettant ces évolutions. Les innovations sociales et politiques nécessaires à cet égard demandent de nouvelles formes d’expérimentation et d’apprentissage social impliquant tous les acteurs : les personnes concernées, les professionnels, les associations, les chercheurs et les politiques. La production des connaissances et la manière de concevoir les formations s’inscrivent dans ce mouvement.

La conférence 2018 de la société ALTER se propose de mieux comprendre ces évolutions et les nouvelles articulations qu’elles demandent entre pratiques, formations et acquisition des connaissances. La confrontation d’expériences venant de différents territoires et contextes socio-historiques permettra de mettre en lumière les enjeux de ces articulations.

Comite d’organisation

  • Grégory Aiguier, Université Catholique de Lille
  • Emilie Bachary, Université Catholique de Lille
  • Louis Bertrand, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris
  • Anne Buyssechaert, Université Catholique de Lille
  • Jean-Philippe Cobbaut, Université Catholique de Lille
  • Agnès d’Arripe, Université Catholique de Lille
  • Martine Golon, Université Catholique de Lille
  • Rozenn Le Berre, Université Catholique de Lille
  • Thérèse Lebrun, Université Catholique de Lille
  • Céline Lefebvre, Université Catholique de Lille
  • Ernestine Ngo Mehla, Université de Bourgogne, Dijon
  • Bruno Pollez, Université Catholique de Lille
  • Paulo Rodrigues, Université Catholique de Lille
  • Cédric Routier, Université Catholique de Lille
  • Damien Vanneste, Université Catholique de Lille
  • Lucile Vervust, Université Catholique de Lille
  • Isabelle Ville, CNRS et INSERM, EHESS, Paris

 

Comite Scientifique

  • Grégory Aiguier, Université Catholique de Lille
  • Agnès d’Arripe, Université Catholique de Lille
  • Jean-Philippe Cobbaut, Université Catholique de Lille
  • Muriel Delporte, CREAI, Haut de France
  • Agnès Desbiens, Université Lille 3
  • Patrick Devlieger, Katholiek Universiteit Leuven, Belgique
  • David Doat, Université Catholique de Lille
  • Serge Ebersold, CNAM, Paris
  • Jean-Sébastien Eideliman, Université Lille 3
  • Benoît Eyraud, Centre Max Weber, CNRS, Lyon 2
  • Viviane Guerdan, ASA Handicap Mental
  • Baptiste Godrie, Université de Montréal, Canada
  • John-Stewart Gordon, Vytauts Magnus University, Lithuanie
  • Patrick Hautecoeur, Université Catholique de Lille
  • Rozenn Le Berre, Université Catholique de Lille
  • Anne Marcellini, Université de Lausanne
  • Manon Masse, HES-SO, Genève
  • Michel Mercier, Université de Namur, Belgique
  • Noémie Rapegno, EHESP, Rennes,
  • Jean-François Ravaud, CERMES
  • Paulo Rodrigues, Université Catholique de Lille
  • Cédric Routier, Université Catholique de Lille
  • William Sherlaw, EHESP, Rennes
  • Mireille Tremblay, Université Québec à Montréal
  • Damien Vanneste, Université Catholique de Lille
  • Isabelle Ville, CNRS et INSERM, EHESS
Personnes connectées : 1